Embryologie et croissance du nez //

L’apparition du nez qui accompagne la bipédie est la conséquence de la verticalisation du front du fait de l’expansion crânienne et de la réduction du prognathisme facial.

 

La plupart des auteurs s’accordent pour reconnaître un rôle essentiel du septum dans la projection du nez

 

 

Anatomie artistique //

Le visage

 

De face comme de profil les proportions verticales idéales se caractérisent par une égalité de hauteur des 3 étages de la face (Leonard de Vinci).

 

L’étage supérieur correspond au front de la ligne d’implantation des cheveux (trichion) à la glabelle (point d’intersection de la ligne passant par le bord supérieur des sourcils avec le plan sagittal médian). 

 

L’étage moyen correspond au nez et aux orbites de la glabelle au point sous nasal (sub nasion) point le plus haut situé et le plus reculé de l’angle naso-labial entre columelle et lèvre supérieure, le nez est compris entre 2 horizontales passant par les extrémités des pavillon des oreilles

 

L’étage inférieur compris entre le sub nasion et la projection cutanée du menton, étage lui méme divisé par une ligne passant par les commissures labiales et le stomion en 2 parties inégales, la  lèvre sup forme le 1/3 supérieure et la lèvre inférieure avec le menton les 2/3 inférieurs, le sillon labio mentonnier divise cet étage en 2 parties égales

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Anatomie chirurgicale  //

Nous nous contenterons d’un bref rappel pour insister sur l’anatomie de la valve nasale

 

Le nez comprend l’auvent nasal et les fosse nasales

 

L’auvent nasal n’est pas une pyramide nasale mais un toit situé en avant des fosses nasales et est composé de 2 parties (et non 3 comme décrites auparavant ) l’une supérieure osseuse et l’autre inférieure cartilagineuse

Physiologie nasale //

Morphologie et physiologie nasale sont étroitement liées.

 

Dans les conditions normales, la voie nasale est la seule voie ventilatoire physiologique, la voie orale ventilatoire n’est qu’une voie complémentaire ou de substitution en cas de besoins accrus (efforts) ou d’obstruction nasale.

 

Premier maillon des voies respiratoires, l’organe nasal n’est pas un conduit inerte, il change constamment pour adapter les caractéristiques aérodynamiques et physico chimique de l’air inspiré.

 

Conséquences de l’obstruction nasale//

Chez l’enfant :

 

  • La ventilation a une influence essentielle sur la morphogenèse dento maxillo-faciale.

  • Tout trouble de la ventilation nasale ou toute pathologie de la muqueuse s’accompagnera d’une anomalie de la croissance naso sinusienne.

 

Chez l’adulte

Outre les conséquences rapportées chez l’enfant on peut individualiser 3 conséquences particulières chez l’adulte : 

 

  • Ronchopathie et Syndrome d’Apnée du Sommeil (SAS).

  • L’obstruction nasale joue un rôle déterminant directement en créant la gène inspiratoire et indirectement en étant responsable de dysmorphoses maxillo mandibulaires prédisposant au SAS par création des conditions d’un rétrécissement pharyngé et d’une bascule linguale.

  • Aggravation des dysfonctionnements de l’appareil manducteur