les injections de comblement:  acide hyaluronique //

Lors du vieillissement du visage, les contractions répétées des muscles de la face entraînnt une dispersion vers le bas et vers les cotés de la graisse du visage et du cou. Cela aura pour conséquence une perte du volume des lèvres, du menton, du sillon naso-génien, du pli d'amertume. La peau devient de plus en plus fine, et se ride.

Le traitement se déroule en 4 volets sur le plan médical :


1 - L'atténuation des contractions musculaires par la toxine botullique (botox).
2 - La restauration des volumes par des injections de la propre graisse du patient, la lipostructure, de produits volumateurs à base d'acide hyaluronique, ou encore de dérivés de calcium.

Il existe deux types de produits, les résorbables et les permanents.

Il est impératif que les injections sur le visage soient uniquement à base de produits résorbables. En effet une ride traitée sera systématiquement voisine d'une autre ride qui apparaitra au voisinage quelques mois après car rien ne stoppe le temps qui passe.

Nous serons donc amenés à réinjecter régulièrement, une à deux fois par an, des produits dans ces rides.

Il faut aussi tenir compte du risque d'intolérance ou de réaction allergique,qui est très difficile à traiter en cas de produits permanents.

En revanche, les acides hyaluroniques (Juverderm, Glytone, Restylane, Perlane etc…) et les dérivés calciques (Radiesse) sont utilisés avec une sécurité réelle pour votre visage, et leur durée d'action varie de 6 à 24 mois.

La toxine botulique:

Le Botox//

La Toxine Botulique est un médicament utilisé en médecine depuis plus de 35 ans.

Ses applications dans le domaine de l'esthétique du visage datent de plus de 15 ans, ce qui permet à la communauté médicale de réunir plusieurs centaines de milliers de patients injectés.

Malgré tout, il demeure un sentiment de nouvelle technique qui inquiète certaines personnes mal informées.

En fait, les différents Botox, à savoir le BOTOX original, le DYSPORT, le VISTABEL, la XEOMIN, et d'autres à venir, sont passés au crible par l'agence française du médicament AFSSAPS, et de l'agence européenne.
Ils ont obtenu les autorisations de prescription pour plusieurs maladies invalidantes avec des résultats spectaculaires, notamment en neurologie( (spasme de l'hémiface, maladie spasmodique...).

Les doses utilisées dans les indications esthétiques sont très inférieures aux doses médicales usuelles. De ce fait, il n'y a aucun effet indésirable grave qui ait été décrit dans le traitement des rides avec le Botox, aucune allergie signalée et une efficacité exceptionnelle.

Le but du traitement n'est pas la paralysie des muscles de l'expression mais une baisse du tonus de ces muscles, une hypotonie, qui permet une atténuation très spectaculaire des rides tout en gardant la mobilité et la mimique du visage.

Les séances se déroulent 2 à 3 fois par an, au fauteuil, par des chirurgiens ou des médecins ayant une connaissance précise de l'anatomie de la face et du cou.