Le Mycétome ou aspergillome sinusien est un corps étranger d’origine fongique qui se forme le plus souvent dans le sinus maxillaire, mais peut également toucher le sinus sphénoïdal et les autres sinus.

 

Pathologie infectieuse bénigne, mais peut dans certains cas altérer les parois du sinus, et prendre un aspect "pseudo-tumoral".

 

Il est favorisé par la présence de matériel étranger d’origine dentaire et peut toucher tous les adultes, même immunocompétents, et 

 

Il peut être découvert lors d' une imagerie réalisée pour un tout autre motif mais se révéle souvent par un épisode de surinfection à l’origine de signes unilatéraux persistants : rhinorrhée, obstruction nasale, cacosmie (sensation de mauvaise odeur), parfois des douleurs ou des symptômes oculaires (larmoiement, œdème palpébral) 

 

L’examen fibroscopique des fosses nasales réalisé en consultation retrouve parfois un écoulement purulent dans les régions de drainage sinusien (méat moyen, récessus sphénoethmoïdal), ou des polypes inflammatoires réactionnels.

 

Le scanner du massif facial permet de faire le diagnostic, devant une image d'hyperdensité très localiée corresponant souvent au corps étranger ( pâte dentaire) souvent au sein d' une opacité globale ou partielle.

 

Le traitement repose sur l’exérèse chirurgicale qui s'effectue par voie endonasale sous guidage endoscopique consistant en une ouverture large du sinus concerné, permettant un drainage prolongé, et une surveillance aisée en post-opératoire.

Les fragments d’aspergillome sont adressés pour analyse mycobactériologique et anatomopathologie pour confirmation du diagnostic.

Les suites de l’intervention sont simples nécessitant une hospitalisation courte de 24 heures et des soins ocaux se limitant à des lavages de nez au sérum physiologique.

 

 

Le mycétome aspergillaire //

 

 Maladies fréquentes et invalidantes elles sont dues à l'inflammation de la muqueuse des cavités du nez et des sinus. On distingues classiquement des maladies aigues (un épisode passagé), des maladies chroniques c'est à dire durables dans le temps. Si la plupart du temps l'infection est due à des bactéries, elles peuvent parfois etre dues des infections mycotiques (champignons). Si les premières sont traitables le plus souvent par des antibiotiques, les secondes sont chirurgicales.

 

Les pathologies chroniques du nez et des sinus sont souvent moins douloureuses mais elles sont responsables d'écoulement de nez, d'une obstruction nasale et de diminution du gout et de l'odorat.

 

Ces pathologies sont souvent associées à d'autres maladies telles que l'asthme ou l'allergie. La prise en charge fait donc intervenir d'autres spécialités médicales.

Sinusites et rhinosinusites //