Les glandes salivaires sont constituées par la glande parotide, la glande sous mandibulaire, les glandes salivaires accessoires dans la cavité buccale et le pharynx et la glande sublinguale.

 

La glande parotide est une glande salivaire fournissant une partie de la salive. Elle située entre l'oreille et l'angle de la mâchoire. Le canal excréteur de la glande ou canal de Stenon, s'ouvre dans la bouche, à la hauteur de la deuxième molaire.

La glande parotide est traversée par le nerf facial permettant d'activer les muscles du visage. Le tronc du nerf facial en dessous de l'oreille, pénètre dans la glande parotide, et se divise en deux branches principales qui se ramifient puis innervent les muscles de la face.Le plan de division du nerf facial crée artificiellement un clivage entre le lobe superficiel qui représente les trois quarts de la glande et le lobe profond.

 

Les tumeurs bénignes et malignes des glandes salivaires représentent 3 à 4% de l'ensemble des tumeurs de la sphère ORL et cervico-faciale.

Elles s'observent principalement dans la glande parotide (80%), plus rarement dans la glande sous-maxillaire (10%), les glandes salivaires accessoires bucco-pharyngées (9%), et la glande sublinguale (1%).Environ 80% des tumeurs de la glande parotide sont bénignes, alors que 50% de celles survenant dans les autres glandes salivaires sont malignes.Les tumeurs de la glande parotide méritent une attention particulière.

 

Leur diagnostic clinique et histologique est difficile.

 

Il s'agit d'une chirurgie délicate. Les chances de guérison et la qualité de vie de l'opéré dépendent d'une indication thérapeutique adéquate et de l'expérience du chirurgien.

Pathologie et chirurgie des glandes salivaires //

Le monitoring du nerf facial est une technique qui permet de surveiller le fonctionnement du nerf facial, pendant toute l'intervention chirurgicale.

Des électrodes sont mises en place au niveau des muscles de la face

Nous disposons d'un écran de monitoring, et d'un stimulateur pouvant évaluer le bon fonctionnement du nerf facial tout au long de la procédure chirurgicale.

Ce système est une aide au repérage et à la préservation du nerf. Il permet de diminuer l’incidence des atteintes nerveuses et ainsi d’éviter dans la mesure du possible la complication redoutable d’une paralysie faciale définitive

 

L'utilisation du bistouri d'ultracision (lame vibrante ultrasonique) au lieu du bistouri électrique traditionnel permet, par la réduction de la diffusion thermique et de la carbonisation et l'absence de passage d'électricité donc de stimulation neuro musculaire.

Nous disposons une technique chirurgicale d'ultracision, qui correspond à une coagulation ultrasonique.

Cette hémostase se fait par soudure des vaisseaux d'un diamètre allant jusqu'à 5 mm.

Les diffusions thermiques latérales sont minimales, mais nous devons toujours veiller à être à distance du nerf facial

Cette coagulation est extrêmement fiable, elle permet de diminuer le temps d'intervention, ainsi que le temps d'hospitalisation.

Parotidectomies particularités //

L'Incision cutanée est fermée à l'aide de colle cyanoacrylate sur un drain aspiratif.

Aspect local au 2 ème jour post opératoire  avant sortie et avant ablation du redon