Le traitement

Il n'y a pas de traitement médical,  les thérapeutiques fluorées n'ont pas fait la preuve de leur efficacité.

Lorsque la surdité devient gênante, 2 solutions peuvent être proposées 

- la prothèse auditive représente une aide par amplification du signal sonore mais n’est pas curative. Alternative à l'intervention, bien que ses résultats soient habituellement moins bons que ceux de la chirurgie en raison des limites de l'amplification.

- le traitement actuel est en effet chirurgical et consiste à rétablir la conduction de l'onde sonore au travers de la fenêtre ovale par l'intermédiaire d'une prothèse qui est clipée sur l'enclume et dont l'extrémité médiale s'enfonce dans l'oreille interne au travers d'un petit trou réalisé dans la platine de l'étrier. C'est la platinotomie, souvent préférée à la stapédectomie ou platinectomie, considérée comme plus invasive. Parfaitement réglée, cette intervention donne de très bons résultats dans la grande majorité des cas.

Echecs et complications peuvent affecter jusqu'à 5 % des patients : acouphènes persistants ou aggravés, sensations vertigineuses, détérioration immédiate ou secondaire de l'audition pouvant aboutir à une 

Des complications très rares, de l'ordre de 0,5% : surdité totale ou cophose, voire paralysie faciale. 

La persistance d'une surdité de transmission post opératoire peut s'expliquer par un blocage des têtes des osselets par la reformation d'os pathologique venant bloquer la prothèse ou encore en raison de la luxation du piston souvent par lyse de l'osselet ( enclume ). 

invasive. Parfaitement réglée, cette intervention donne de très bons résultats dans la grande majorité des cas.